Croiseur en accélération

Evolution

Evolution



L'introduction systématique de nanomachines dans le corps humain, à des fin thérapeutiques au début, utilitaires et esthétiques sur la fin, et leur présence massive dans l’environnement a abouti à une symbiose entre l’humain et le non-humain. Certaines de ces machines se propagent de génération en génération dans le corps humain. Elles sont parfois si intimement imbriquées dans la structure génétique de ce dernier qu’elles sont transmises à travers le patrimoine héréditaire.

Construction en milieu hostile

Les conséquences positives de cette symbiose sont clairement visibles. Les hommes vieillissent moins vite, vivent plus longtemps, sont plus résistants aux infections virales et bactériennes et ils montrent une résistance accrue face à leur environnement. Au niveau des vaisseaux stellaires, par exemple, la puissance des moteurs s’est adaptée aux nouvelles caractéristiques des humains et les humains se sont adaptés à chaque nouveau bond technologique. Les sensations éprouvées sont les mêmes que celles subies par d’antiques astronautes, alors que les accélérations sont incommensurablement plus violentes.

machine127_workflow

science-fiction
science-fiction
science-fiction
science-fiction
science-fiction
science-fiction
science-fiction
science-fiction
science-fiction
science-fiction
science-fiction
science-fiction